APPEL A LA COMMUNAUTÉ JUIVE DE FRANCE

  • Home
  • APPEL A LA COMMUNAUTÉ JUIVE DE FRANCE

(extrait de l’appel)

Très chers frères,

Nous ne vivons pas une époque ordinaire. Nous avons la chance, peut-être même le mérite, de vivre une époque de la plus grande envergure historique. Nous étions par le passé un grand peuple puissant sur cette terre, une terre sacrée. Nos fautes ont provoqué l’exil mais en dépit de nos fautes, la promesse divine : « je ne les mépriserai pas et je ne les haïrai pas au point de les exterminer » s’est réalisée. Nous avons échappé miraculeusement contre toute logique aux tentatives de destruction.  Après 2000 ans de souffrances indescriptibles, nous avons la chance de voir la promesse divine se réaliser : « De tous les pays où elle a été dispersée  je ramènerai la maison d’Israël sur sa terre».

 

Le prophète Ézéchiel déclare sans hésiter que ce retour est une véritable sanctification du nom de Dieu : « Ainsi parle l’Eternel: Lorsque je rassemblerai la maison d’Israël du milieu des peuples où elle est dispersée, je manifesterai en elle ma sainteté aux yeux des nations, et ils habiteront leur pays que j’ai donné à mon serviteur Jacob » (28. 25). Cette sanctification qui vient effacer la profanation du lieu liée à la dispersion de notre peuple. A nouveau le prophète Ézéchiel déclare : « ce n’est pas pour toi, Maison d’Israël que j’agis, mais pour la sainteté de mon nom que avez profané par votre présence en ces terres où vous avez été exilés’.

 

Par une faveur divine inouïe, d’envergure exceptionnelle, Dieu nous a ramenés sur cette terre sacrée, la nôtre ! Après 2000 ans de ténèbres et d’obscurité il nous apporte délivrance et consolation. Voici que le peuple de Dieu se dresse comme un lion, revient à sa source, retrouve ses forces vives et ses aspirations dans tous les domaines.

 

Comme le Talmud le précise dans le traité Sanhedrin (97b) certains pensaient que seul un repentir permettra ce retour, mais la quasi-totalité de nos maîtres ont tranché clairement qu’il existe un repentir particulier et d’une envergure particulière, facile à réaliser, se fera jour bon gré mal gré, et permettra ce retour : il s’agit d’un repentir au sens ordinaire du terme, à savoir la volonté de vouloir retrouver notre terre ancestrale. Cette Teshuvah n’est autre que le retour du peuple cette terre. Parmi les géants de notre peuple dans les dernières générations, comme entre autres le Rav Abraham Elkal’i ou le Rav Abraham Isaac Hacohen Kook zl’ ont affirmé clairement.

 

Le monde entier est en profonde ébullition, des états s’écroulent, l’économie mondiale est ébranlée, des guerres se déroulent à chaque coin du monde. Pour celui qui sait suivre d’un regard attentif les processus de la providence divine, il est clair que tout ceci n’est que le déroulement de ce que nos sages ont affirmé déjà il y a fort longtemps à la fin du traité Sota : Dieu bouleverse le monde entier afin de permettre le retour de ses enfants à leur foyer national.

 

Au nom de nos pères Abraham Isaac Jacob ע »ה,. Au nom de tout le peuple juif résidant en terre sainte aujourd’hui par faveur divine. Au nom de notre foi la plus profonde et de notre attachement à Dieu. Nous, Rabbins d’Israël, des plus profondes fibres de notre âme, nous vous affirmons : il en est fini de l’exil et de la diaspora ! Il n’y a plus de place aujourd’hui pour un juif en terre étrangère. Il n’y a même plus d’intérêt pour les peuples quel qu’ils soient de vous retenir, car la bénédiction divine à notre père Abraham « soit bénédiction » qui a fait de lui effectivement une source de bénédiction pour tous les peuples, passera maintenant de façon inéluctable par le biais de la terre d’Israël !

 

Vu l’exigence existentielle qui nous impose de faire partie de ce retour en terre ancestrale et divine, et vu les dangers incommensurables -physiques autant que spirituels – qui menacent chaque juif partout en diaspora, nous vous appelons tous, très chers frères, à réintégrer votre terre d’origine, la terre de Dieu. Le gouvernement d’Israël vous apportera tout le soutien possible avec joie, et nous de notre côté nous ferons ב »נ tout ce qui est en notre pouvoir pour que votre installation réussisse.

 

En vous attendant et espérant assister à votre prompt retour, nous vous souhaitons une excellente année et toutes nos bénédictions,

 

Le Grand Rabbin d’ISRAËL – Rav David LAU shlita